Percussions

L'émission sonore de ses instruments résulte de la frappe ou du grattage d'une membrane ou d'un matériau résonant. Ils ont probablement constitué les tout premiers instruments de musique et font partie intégrante de la plupart des genres musicaux. On les trouve en effet depuis la musique traditionnelle jusqu'à la musique classique.

Un djembé est un instrument de percussion africain composé d'un fût de bois en forme de calice sur lequel est montée une peau de chèvre ou d'antilope tendue à l'aide d'un système de tension, que l'on joue à mains nues et dont le spectre sonore très large génère une grande richesse de timbres. La forme évasée du fût viendrait de celle du mortier à piler le grain.

 Les joueurs de djembé sont appelés les djembéfolas.

 La  derbouka est un instrument de percussion faisant partie des membranophones. Selon ses variantes, c'est un tambour en gobelet répandu dans toute l'Afrique du Nord, et en calice dans le Moyen-Orient et les Balkans.

 C’est l'un des principaux instruments de percussion du monde arabo-musulman. Elle n'a aucun lien avec le djembé africain.

Les joueurs de darbouka sont appelés les drabki.

 

 

Les percussions sont des instruments de musique dont l'émission sonore résulte de la frappe ou du grattage d'une membrane ou d'un matériau résonant comme des baguettes. Elles ont probablement constitué les tout premiers instruments de musique et font partie intégrante de la plupart des genres musicaux. On les trouve en effet depuis la musique traditionnelle jusqu'à la musique classique.

 

Les instruments à percussion sont faits de matériaux naturels comme la peau, le bois ou le métal, qui ont des qualités de résonance. Il faut frapper l'instrument pour produire un son.

Lire la suite : Batterie